Bar associatif à visée fédérative
implanté dans le quartier de la Guillotière

Fédératif


L’adhésion

L’adhésion aux Clameurs est obligatoire car nous sommes une association et non un bar avec licence. La consommation au bar le soir comme le midi nécessite donc le règlement d’une adhésion annuelle ( année civile) d’un montant de 1€ minimum.

Au delà de cette obligation, adhérer aux Clameurs c’est adhérer à sa charte et partager la démarche.

L’adhésion permet à chaque adhérent :
– d’emprunter des livres dans la bibliothèque,
– de réserver gratuitement les salles de réunion,
– de participer aux ateliers proposés et aux soirées débats
– et de profiter des soirées musicales.

L’argent des adhésions n’est pas intégrée à l’activité commerciale, elle fait l’objet d’un suivi comptable spécifique et permet de financer les activités non commerciales : achat de livres , matériel de musique,réparations renouvellement d’instruments, aménagement de la bibliothèque, matériel pour les ateliers ou autres besoins liés à la vie associative.


La bibliothèque

Les livres sont chers mais indispensables et les bibliothèques municipales et universitaires ne font pas vraiment le choix de relayer une littérature engagée. Afin de permettre à tous de rechercher ce qui leur convient, de comparer, découvrir des auteurs, des idées sans grever leur budget, pour pouvoir ensuite acheter ailleurs les livres qui leur semblent essentiels, il nous a semblé important de créer cette bibliothèque.

Cette bibliothèque nous la devons à Jean Claude et Françoise, libraires libertaires itinérants ( ils vendaient sur les marchés), aujourd’hui à la retraite, ils ont offert tout leur stock de livres aux Clameurs car ils souhaitaient que ces livres et les idées qu’ils diffusent continuent à vivre  ! Il y a plus de 2500 livres et BD, des livres passionnants et rares….pour les enfants aussi. Vous pouvez, en tant qu’adhérent(e) emprunter les livres, il faut pour cela vous inscrire dans le répertoire d’emprunt, mais vous pouvez aussi lire sur place, tout l’après midi si vous voulez !

Vous pouvez consulter la liste des livres de la bibliothèque en suivant le lien : https://docs.google.com/…/1ACA7MLmKQnz37P5erXvBzaYuZP…/edit… , par contre i l n’est pas possible de savoir si le livre est disponible , pour cela il faut passer aux Clameurs !

Vous pouvez aussi , rejoindre le groupe d’adhérents qui s’occupent de la bibliothèque ( enregistrement, suivi, rangement etc…)et proposer des références de titres ou de revues.

Avec les cotisations ( adhésions) nous achetons (entre autres) des nouveautés et développons l’espace bibliothèque.

Vous pouvez aussi donner des livres à la bibliothèque mais nous souhaitons que ces livres soient vraiment des livres qui vous semblent essentiels et que vous souhaitez que d’autres lisent à leur tour.


Les ateliers

Ces ateliers sont créés par des adhérents pour les adhérents et ouverts sur le quartier.

  • atelier lecture tous les mercredis à partir de 18h30
  • atelier photo (selon la disponibilité des photographes !)
  • atelier philosophique , le 3eme jeudi de chaque mois à 20h30
  • atelier collages le mercredi de 17h00 à 18h30
  • atelier cinéma (projection le 2eme jeudi du mois à 19h30
  • atelier paroles de quartier ( voir au bar)


Les Causeries du mardi aux Clameurs

  • Parce nous pensons qu’il faut dégager  l’échange de savoirs d’un rapport de domination,
  • Parce qu’un savoir doit être une réponse à la question qu’un individu se pose,
  • Parce qu’un individu ne peut apprendre de l’autre que lorsqu’il est reconnu dans son propre savoir,
  • Parce que nous traversons une période où l’individu est sommé d’abandonner ce qu’il a construit au fil de l’expérience pour qu’une fois nu,  sans racines, il se raccroche sans condition et sans résistance au modèle de marchandisation qu’on lui impose,
  • Parce qu’il est possible d’imaginer des lieux où ceux qui se questionnent puissent se retrouver et réfléchir avec ceux qui tentent d’apporter des réponses,

Nous ouvrons les Clameurs le mardi soir à celles et ceux qui le souhaitent pour penser ensemble la vie dans la cité.

Pourquoi le terme « causerie » ?

A la fin des années 30, dans les  bourses du travail, à l’initiative des syndicats ouvriers de l’AIT (Association Internationale des Travailleurs), se tenaient des causeries populaires. Elles avaient pour but de développer une culture politique et historique chez les ouvriers ? ouvrières et ouvriers ?  tenus jusqu’alors à l’écart de la connaissance, et de faire évoluer les rapports sociaux vers une émancipation collective.

Aujourd’hui, malgré l’information, la culture et l’éducation prétendument à la portée de tous, force est de constater qu’il demeure difficile de comprendre la complexité des enjeux politiques, économiques et sociaux qui traversent nos sociétés contemporaines.

Nous proposons donc chaque Mardi soir de 18h30 à 23h d’accueillir et d’échanger avec celles et ceux qui par leurs actions et leurs engagements  participent à une transformation sociale émancipatrice.

La causerie commencera par un point organisation du débat, puis les intervenants prendront la parole pour présenter leurs expériences et points de vue, puis discussion. Pendant la soirée le bar est ouvert bien entendu !

Vous voulez proposer une soirée thématique ? Ou intervenir en tant qu’association ou collectif à une soirée déjà programmée ? Vous souhaitez proposer des lectures, des articles, des liens sur les thématiques proposées ?
C’est simple, il suffit d’envoyer un mail à causeries.lesclameurs@gmail.com


Les évènements artistiques

L’idée est de proposer un lieu pour les artistes et de permettre aux adhérents de découvrir en live différents horizons et sensibilités artistiques ( théâtre, musique, poésie, photo, peinture, cinéma, marionnettes …etc… )

La musique

La jam session

Une jam session est organisée chaque mercredi soir de 20h30 23 h aux Clameurs.

Une jam session n’est pas un concert. Une jam session (ou un bœuf) est une séance musicale improvisée, basée sur des standards lorsqu’il s’agit de jazz et à laquelle peuvent se joindre spontanément différents musiciens. On dit alors que l’on «  jam ».

Ce principe de rencontre musicale improvisée peut s’ouvrir aussi sur d’autres styles de musique que le jazz tels que le blues et le rythm’n blues, le reggae et les musiques du monde, le folk récent ou traditionnel, les chansons à textes et le punk etc…

Les objectifs de ces rencontres musicales peuvent être multiples et variées.

Tout d’abord, permettre à des musiciens confirmés ou amateurs de se rencontrer et de jouer ensemble sur le mode d’une jam session et partager leur plaisir de l’improvisation musicale.

C’est l’occasion de découvrir d’autres interprètes, d’autres standards, d’autres techniques d’autres riffs; C’est donner la possibilité de mixer les styles musicaux différents en explorant d’autres univers rythmiques et harmoniques.

Ces séances “ en live“ crée une communication directe et spontanée avec le public. Il n’y a pas de compétition entre les musiciens. Celui qui se lance dans l’improvisation est soutenu et encouragé par les autres musiciens et le public pour donner le meilleur de ce qu’il a à dire musicalement.

Une petite scène est prévue à cet effet pour accueillir les musiciens.

Sur place seront mis à disposition plusieurs instruments (basse, contrebasse, guitares, piano, micros, amplis et sono. Bien sûr il est préférable que les musiciens apportent leurs instruments.

L’écoute est privilégiée sur la puissance sonore (qui est de plus, limitée par les contraintes du limitateur de son !)

Les concerts

Tous les styles peuvent se produire en sachant que nous sommes contraints par un limitateur de son.

Nous ne sommes pas une salle de concert et de ce fait, la musique vient se mêler à l’ambiance bar avec des rencontres inoubliables !

Nous essayons au maximum de diversifier les styles et que les plus jeunes et la “old-school” découvrent et partagent ensemble des univers musicaux différents

Le théâtre

des pièces de théâtre jusqu’aux conférences gesticulées en passant par les marionnettes, le cabaret ou toutes autres formes d’expression, dans le bar, dans les salles ou dans la bibliothèque,toutes les formes d’expression sont possibles aux clameurs si le lieu le permet. Il n’est cependant pas toujours facile de jouer dans un bar ! Mais nous avons connu des moments magiques et des silences impressionnants !

Les expositions

Artistes de tous horizons et tous styles (enfin presque… ), vous voulez passer le pas et exposer vos œuvres; Certains espaces du bar sont prévus à cet effet.

Le cinéma

Le deuxième jeudi de chaque mois, à 19h30, projection de vieux films en noir et blanc. Nous changeons de thème à chaque fois.

On peut siroter sa bière, son jus de fruit ou sa tisane pendant la projection. Nous ne servons pas de corn flaks et de coca…. cela va de soi…

Comment se produire ou exposer aux Clameurs ?

Pour cela les artistes doivent envoyer sur la boite mail des Clameurs (associationlesclameurs@gmail.com) une petite présentation de leur prestation, un enregistrement, des visuels etc.

Lors de notre réunion d’équipe hebdomadaire, nous écoutons et échangeons sur les propositions.

Nous faisons en sorte que tous les styles puissent être proposés dans l’année.

Si la réponse est positive, nous demandons aux artistes de construire l’affiche ( sous format jpeg).

Nous nous chargeons de créer l’évènement sur facebook, sur le site des Clameurs et de l’affichage dans le bar.

Volontairement, nous n’établissons pas une programmation à l’année et restons de fait ouverts à toutes opportunités.

Les spectacles proposés peuvent servir à soutenir une association ou un collectif en lien avec notre charte.

A l’occasion de ces soirées de soutien l’association ou le collectif peut confectionner et proposer un repas ( service et cuisine ) avec l’aide logistique d’un salarié.
La recette des repas est gardée par l’association ou le collectif ( 10 % est gardé par les Clameurs pour la mise à disposition de la cuisine, du matériel et de la petite épicerie ).


Se réunir aux Clameurs

L’association met à disposition deux salles de réunion en journée et en soirée. Il est demandé en contre partie aux personnes d’adhérer à l’association et de consommer au moins une boisson.

Ces salles n’accueillent pas d’activité payante ou commerciale.

Comment réserver une salle ?

Il suffit d’envoyer un mail à l’association, associationlesclameurs@gmail.com lorsque c’est la première fois afin de nous faire connaître votre collectif ou groupe de travail . Ensuite vous pouvez nous solliciter directement au bar .